FANDOM


LCDP Wordmark
Vous pouvez nous aider en réécrivant cet article.
Pour cela, nous vous prions de vous reporter à nos conventions d'édition.

Arturo Román est le directeur de la Fabrique nationale de la monnaie et du timbre, où il travaille depuis vingt ans.

Description Modifier

Il se considère comme un bon patron, un bon mari, un bon père et, surtout, un bon amant. Effrayé, égoïste et lâche, son caractère ne fait pas l’unanimité. Il trouve toujours des idées absurdes qui vont mettre plus d'une fois ses collègues en danger.

Biographie Modifier

Marié depuis quatorze ans[1] avec sa femme Laura, et avec trois enfants nés par insémination artificielle, Arturo mène une vie heureuse, surtout par son aventure avec sa secrétaire, Mónica Gaztambide. Quand elle lui annonce qu'elle est enceinte, il ne peut pas le croire et refuse de l'accepter.[2] Mais il le regrettera lorsque les voleurs arriveront.

Pendant le cambriolage, Arturo ne pense qu'à des idées folles qui mettent en danger sa vie et celle de ses compagnons. Il commet continuellement des erreurs.

Dès le début, il ne s’entend pas avec Denver, surtout quand il découvre que Mónica ressent quelque chose de très fort pour lui. Il va lui faire face et essayer de le tuer, mais il ne l'aura pas et en paiera les conséquences.

C’est probablement l'otage qui a subi le plus de dégâts.

Relations Modifier

Arturo est marié et a trois enfants.[réf. nécessaire]

Mais il a aussi une maîtresse, sa secrétaire Mónica Gaztambide. Il a eu une relation avec elle pendant longtemps et, bien qu'il soit amoureux d'elle, il ne peut pas quitter sa femme pour être avec Mónica. Elle tombe enceinte de lui, ce qui complique encore plus les choses.

À la fin, sa maîtresse le quitte et probablement, après avoir découvert son infidélité, sa femme aussi.

Anecdotes Modifier

Le code PIN de son téléphone est 1234.[2]

Notes et références Modifier

  1.   Réf.  Épisode 4 (Saison 1) 
  2. 2,0 et 2,1   Réf.  Épisode 1 (Saison 1) 
Personnages de La Casa de Papel