FANDOM


Ils avaient la bouche ouverte, comme s’ils se tordaient de douleur. Ça me faisait penser à un tableau, « Le Cri » de Munch.
— Ángel Rubio à propos du masque du Cri de Munch[fonte]

Le masque du Cri de Munch  Es.  Máscara del Grito de Munch ) est un accessoire utilisé par les braqueurs qui remplace celui de Dalí.[1]

Description Modifier

Le masque est une représentation caricaturale du tableau Le Cri du peintre norvégien Edvard Munch.

2016 Modifier

Contexte Modifier

Après qu'Arturo a été blessé par la police, les braqueurs acceptent de recevoir de l'aide médicale afin de le sauver : c'est ainsi que pénètrent deux chirurgiens et Ángel Rubio qui se fait passer pour un infirmier. Les braqueurs et les otages les y attendent, tous vêtus de combinaisons rouges et de masques de Dalí, armés de fusils M16 — factices pour les otages.[1]

Mise en place Modifier

Suárez et Garcia Lobo, qui ont prévu de s'infiltrer dans la Fabrique via les sous-sols, en passant par les conduits de ventilation, sont vêtus de la même façon que les otages et les braqueurs, c'est-à-dire de combinaisons rouges et de masques de Dalí, afin de se fondre dans la masse d'otages. Cependant, leur opération échouera, puisque le Professeur avait déjà tout planifié et les braqueurs et otages ont changé leurs masques de Dalí en un autre, celui du Cri de Munch.[1]

Notes et références Modifier

  1. 1,0, 1,1 et 1,2   Réf.  Épisode 6 (Saison 1) 

Voir aussi Modifier

v · d · m
Objets